Le topic des œnologues

Franc côt

Pilier
Voyez ça comme le petit frère du topic des biérologues. Ici, j’aurai moins l’occasion de vous présenter des vins en particulier parce que j’ai moins l’occasion d’en boire. Il est plus facile de boire 33cl de bière que 75 cl de vin en une seule fois :noel:

J’essayerai plutôt de vous présenter quelques AOP et AOC de notre beau pays, et surtout les cépages qui pourraient vous plaire ou pas. Je ne pense pas vous faire des présentations aussi détaillées que celle sur les bières, mais j’ai quelques bons vins en mémoire. Il ne vous restera plus qu’à les goûter et à me dire ce que vous en avez pensé.

Quelques mots importants que vous pouvez entendre et lire de ci delà :

  • Ampleur : c’est une qualité que l’on donne au vin, il s’étale en bouche, il remplit bien son espace
  • Âpreté : c’est un défaut, le vin est trop tannique et vous attaque la langue, un peu comme un Beaujolais nouveau :siffle:
  • Astringence : c’est un défaut, le vin va vous assécher la bouche
  • Cépage : c’est la variété de la vigne comme le Merlot, le Gamay, le Cabernet Franc, et tant d’autres
  • Cot : c’est un cépage rouge, c’est l’appellation du malbec en Touraine. Les vins tourangeaux et plus généralement les vins de Loire sont parmi ceux que j’apprécie le plus
  • Lies : le dépôt au fond de la cuve ou de la barrique.
  • Phylloxéra : saleté de pou qui a détruit nos vignes, originaire des Amériques. C’est pour cela que nous avons dû importer une partie de nos vignes ont des greffes américains, naturellement résistants
  • Robe : la robe du vin c’est tout simplement l’aspect qu’il a. C’est la première chose que l’on voit et la première chose que l’on juge.

Il y a sans doute beaucoup d’autres termes, n’hésitez pas à demander, si je les connais je pourrai vous les expliquer.

Et on va terminer sur le Cabernet d’Anjou (Vin de Loire) :

Puisque nous sommes en été, on va commencer par un rosé que l’on aimera déguster très frais :bave:
1594928705609.png
Sur la carte vous voyez la zone géographique où l’on en produit. En cépage utilisé, nous sommes sur du cabernet franc et du cabernet sauvignon.
Le cabernet franc c’est un cépage rouge que l’on retrouve dans les vins bordelais (Saint-Émilion) et en Loire. Et le cabernet sauvignon, c’est aussi un rouge que l’on peut retrouver dans le médoc et partout ailleurs finalement.

On conseille de boire les rosés jeunes, car ils ne se conserverait pas très bien. Ce sont généralement des vins sucrés même cela va dépendre s’ils sont demi-moelleux ou secs.

Et là j’espère qu’au moins l’un d’entre vous va se demander : « comment on fait un rosé ? »

Fabrication du vin rosé :

  1. Macération : on fait macérer le vin avec la peau au maximum une journée afin qu’il prenne une légère teinte rouge. Le vin rouge, lui, va rester deux semaines.
  2. Pressurage direct : on presse le raisin directement avec la peau et on en récupère le jus. Ce sera la seule fois où le jus va être en contact avec la peau.
  3. La méthode des barbares : on mélange du rouge et du blanc. Personne ne fait ça en France.
 

Franc côt

Pilier
@Zaar la brasserie c'est en projet, mais sans doute dans une dizaine d'années :noel:
Et pour les vignobles, il va falloir un peu d'argent, ou alors les planter en Bretagne et prier pour que le réchauffement s'accélère :rire:
 
Haut