Art Liste de films

Tigrou

Fdp d'admin
Membre du personnel
Cette liste va être très incomplète. Je n'ai toujours pas regardé des films comme Barry Lyndon et Parasite, bien qu'ils aient l'air excellent, et je ne peux donc pas en parler. Et d'autres, comme La Chute du Faucon Noir, me font très envie quand j'écoute la bande son, mais je ne les ai pas vus non plus... Sans parler de ceux que j'ai oubliés. Nonobstant, il faut bien commencer quelque part. :noel:

En plus des titres, je vais mettre une courte description. Les films ne sont pas divisés en catégories psk ça m'a saoulé d'essayer de les ranger. Je suis loin d'avoir mis tous les films auxquels j'ai pensé, je me suis concentré sur le haut du panier. :noel:

  • Eyes Wide Shut : Un film de Stanley Kubrick, donc automatiquement excellent. Ça parle de sociétés secrètes. Oulala ça dénonce.
  • Metropolis : Le plus vieux film d'anticipation qui soit connu. Muet et en noir et blanc.
  • Le Meilleur des Mondes : Ça existe en film, et c'est loin d'être mauvais. Je le mentionne principalement parce que les gens ne savent pas que ce film existe, plutôt que parce qu'il serait indispensable en soi.
  • La Vague : Un film sur l'expérience de la troisième vague, durant laquelle un prof avait recréé une petite société fasciste avec ses élèves.
  • Docteur Folamour : Un film de Stanley Kubrick pour dire que la guerre, c'est mal. En gros, un militaire a décidé tout seul dans son coin de bombarder l'URSS, et grâce à des mécanismes d'urgence il a pu envoyer des avions pour le faire. Le film suit trois groupes : le militaire qui s'est retranché avec ses hommes, un avion qui part vers l'URSS, et le président des USA accompagné de ses proches conseillers qui essaye d'éviter le désastre.
  • Full Metal Jacket : Encore un film de Kubrick pour dire "oulala, la guerre c'est pas bien". (Et encore une fois excellent parce qu'il est de Kubrick.) L'histoire suit un groupe de jeunes gens qui sont formés puis envoyés au combat dans le cadre de la guerre du Vietnam.
  • Orange mécanique : Le quatrième Kubrick que je cite pour l'instant. Cette fois, ça ne parle pas de guerre, mais de la violence dans nos sociétés et de la nature humaine. Le film suit un petit chef de gang, Alex, qui se fait arrêter et qui passe par un traitement pour le rendre non-violent.
  • La journée de la jupe : Un film français, qui porte tellement ses couilles en dénonçant qu'à côté les autres films engagés c'est qu'une bande de couilles molles. On suit une prof qui est en conflit avec ses élèves maghrébins, et qui finit par prendre sa classe en otage.
  • La Haine : Un autre film français sur les banlieues, mais cette fois bien plus axé "dimension humaine" qu'engagé.
  • Rampage : Un film de Uwe Boll, réputé pire réalisateur du monde, mais nofake celui-ci est pas si mal. Ça parle d'un mec qui se met à tirer dans la foule, avec tout plein de réflexions sur la surpopulation.
  • Matrix : Faites pas genre vous connaissez pas Matrix. (Ça parle de gens coincés dans une réalité virtuelle qui représente le Système.) Regardez au moins le premier, c'est le meilleur et il se suffit très bien à lui-même.
  • Animatrix : Un spin-off de Matrix, une série de courts métrages d'animation. Ces courts métrages sont tous très recherchés visuellement, un grand plaisir pour les yeux.
  • La Passion : Bon je triche un peu, c'est pas un film engagé politiquement. Mais il se trouve que Mel Gibson est un catho tradi et il a fait un film sur Jésus rien que pour redonner la foi aux gens. Et c'est pas mal du tout.
  • Rambo : Le premier film Rambo parle du retour en Amérique d'un vétéran du Vietnam traumatisé. C'est un film engagé et psychologique, à ne pas mettre dans le même panier que ses suites testostéronées nobrain.
  • Rocky : Comme pour Rambo, le premier Rocky est très bon, parlant du quotidien d'un homme de peu gentil mais bébête, qui se retrouve à devoir se battre dans un match de boxe bien au-dessus de son niveau.
  • Fight Club : Un film culte. Un film sale. Globalement le message c'est que la modernité nous a mis en cage, mais la façon dont c'est présenté s'adresse tout particulièrement aux hommes.
  • Ghost in the Shell : Objectivement, c'est sans doute le meilleur dessin animé chinois. Très recherché visuellement et musicalement, ça parle d'une société transhumaniste, et ça pose des questions sur où ça nous mènerait, tout en les laissant sans réponses...
  • Princesse Mononoké : Mon Ghibli préféré. Un film non manichéen sur la rencontre entre la nature et la technologie, le monde ancien et la modernité.
  • Coraline : Un film en stop motion (!) dans lequel une gamine découvre une sorte de monde parallèle, dans lequel ses parents ont des boutons à la place des yeux. Une délicieuse aventure gothique comme on les aime.
  • Kubo et l'armure magique : Un autre excellent film en stop motion du même studio que Coraline. Cette fois c'est une aventure plus classique.
  • Le Roi et l'Oiseau : Un vieux dessin animé français, que Miyazaki a cité comme le métrage lui ayant prouvé que l'on peut faire des dessins animés qui parlent aux adultes. Ça reste un truc pour gosses et c'est vieillot, je dis pas, mais c'est un film novateur qui a eu un certain impact historique.
  • Wall-E : Le film où Pixar a porté ses couilles. Un film en large partie muet (ce qui constitue en soi une prise de risques), et sans doute le seul dessin animé mainstream dont la morale n'est pas le pouvoir de l'amitié ou jsp quoi, mais "hey l'Occident t'es obèse, fainéant, et tu détruis le monde".
  • La cité des enfants perdus : Un film d'aventure français, dans lequel un méchant savant kidnappe des enfants pour leur voler leurs rêves. Artistiquement très soigné.
  • Doomsday : Une sorte de film post-apocalyptique : l'Écosse, dévastée par un virus, s'est divisée en deux groupes, une bande de punks constamment défoncés qui cassent tout, et une société néo-médiévale. Et l'héroïne doit y aller pour chercher un vaccin au virus.
  • Le Territoire des Morts : Un film de zombie sur une société post-apo très inégalitaire. Si on oublie le côté "critique sociale peu subtile", c'est un bon film parlant d'une société post-apo donc c'est toujours sympa.
  • L'histoire sans fin : Un bon film d'aventure sur un jeune indien qui doit empêcher le néant de détruire le monde dans lequel il vit. Gros travail visuel, et puis le film est cool en général.
  • Tueurs Nés : Suivez les aventures de Mickey et Malory, un couple de tueurs en série. Assez psychologique, ça parle de la nature humaine et tout.
  • X-Men 1 & 2 : Les deux premiers films X-Men sont visuellement intéressants et l'écriture est 5/5. C'est pas tous les jours qu'on a des films de super héros de cette facture.
  • Watchmen : Une déconstruction sale des codes des super héros. Un film très long, mais qui envoie du paté.
  • L'antre de la folie : Un film d'horreur lovecraftien. Les acteurs sont bons, visuellement c'est pas mal du tout, et le scénario essaye vraiment de proposer une expérience cinématographique différente.
  • La Famille Addams 1 & 2 : Des films humoristiques gothiques, qui en plus d'être très bons ont l'avantage de montrer une structure familiale pas si éloignée que ça de la structure traditionnelle. Edutainment !
  • Timecrimes : Un obscur film amateur espagnol sur le voyage dans le temps. Le film est fait avec trois bouts de ficelle mais le scénario tient très bien la route, preuve qu'on n'a pas besoin d'un budget énorme pour faire un bon film.
  • Le Cinquième Élément : Un film nominalement français parce que fait par Besson, et une très bonne aventure spaciale.
  • La Planète des Singes : Un film culte, qui parle d'un mec qui se retrouve bloqué sur une planète où les singes sont intelligents. Les maquillages de singes sont toujours très bons même après tout ce temps, et globalement c'est un bon métrage.
  • Dracula : Celui de Francis Ford Coppola. C'est une romance gothique avec un vampire, donc automatiquement c'est trop bien. (Ce théorème ne s'applique pas à Twilight.)
  • Battle Royale : Un film japonais sur une classe d'élèves qui doivent s'entretuer jusqu'à ce qu'il n'en reste plus qu'un. Le film ne présente pas de critique sociale, bien que ce soit un élément du livre, mais il reste très bon. Plutôt orienté action et psychologie, du coup.
  • La Cité Interdite : Le seul film chinois que j'ai vu. C'est une intrigue de cour dans la cité interdite, les différents membres de la famille impériale complotant les uns contre les autres. Je retiens surtout ce film pour le travail visuel époustouflant.
  • Dune : Un ovni dans la monde du cinéma sf. C'est une adaptation du livre du même nom, et un film unique. (D'ailleurs, je précise au passage qu'il y avait eu un projet de film Dune avant, qui n'a pas abouti mais sur lequel il existe un documentaire intéressant.)
  • Se7en : C'est un film sur un tueur en série qui tue ses victimes d'une façon qui est systématiquement en lien avec les péchés capitaux. La fin monte crescendo jusqu'au grand final, avec (entre autres) un discours comme quoi on tolère le péché parce qu'il est devenu banal. Un film qui m'a tenu en haleine et m'a fait réfléchir tout à la fois.
  • Saw : Un film d'horreur psychologique à petit budget, dans lequel deux hommes se réveillent attachés dans une salle de bain crasseuse. L'ambiance, la musique et le scénario sont de vraies réussites.
  • Sexcrimes : C'est un film à surprises, c'est-à-dire que le scénario est un puzzle qu'on essaye de décortiquer. Ça parle de meurtres et de captation d'héritage. C'est pas mauvais du tout.
  • Conan le Barbare : Tout comme Rocky et Rambo, c'est loin d'être un film con, en dépit de ce qu'on pourrait croire. Il y a de la philo, de l'aventure, et la bande son c'est une dinguerie.
Et voilà, ma liste est terminée. Je laisse à Mike le plaisir de dire "ptdr c éclatax y a pas Pulp Fiction ni À bout de souffle". :noel: (Ils sont cools aussi.)
 
Bonne liste, tu m'as fait découvrir des trucs et tu m'as donné envie de regarder certains films que j'ai sous estimé :ok:
Rampage : Un film de Uwe Boll, réputé pire réalisateur du monde, mais nofake celui-ci est pas si mal. Ça parle d'un mec qui se met à tirer dans la foule, avec tout plein de réflexions sur la surpopulation.
C’est pas le film avec un type qui butte tout le monde parce que son café n’est pas à son goût :woke: ?
 
Dernière édition:
Haut